Confinement – Que ressentent nos animaux ?

Nous commençons la 8e semaine de confinement et cette période inédite génère en nous un stress inhabituel : la réduction d’activité et ses problèmes de trésorerie, la privation de nos relations sociales d’un côté et de notre intimité de l’autre et notre inquiétude pour demain sont autant de facteurs de stress générant des émotions le plus souvent négatives. Voyons un peu ce qu’il se passe pour nos chats et nos chiens sur le plan émotionnel.

Chat sous une table, paraissant surpris

Témoignage de JIGORO, chat européen 7 ans : « C’est bizarre, depuis qu’elle reste à la maison, elle est sans arrêt devant la télé ou sur son téléphone et ça la rend souvent triste, alors qu’avant elle était plutôt contente en regardant la télé. Et puis aussi, elle parle toute seule devant son ordinateur qui lui répond… Je me demande si elle va bien et ça m’inquiète. Alors je miaule pour la rassurer et je viens me frotter pour lui montrer que je suis là. Mais avant-hier, elle m’a disputé et je n’ai pas compris alors j’ai craché et elle m’a jeté en dehors de la pièce … »

Nos compagnons à 4 pattes sont sensibles à nos émotions

Les émotions primaires (joie, tristesse, peur, colère, surprise et dégoût) sont communes aux différentes cultures humaines, et retrouvées également chez les mammifères et les oiseaux. Difficile de définir ce qu’est une émotion : c’est une réaction affective intense, positive ou négative, liée à un changement significatif pour l’individu. Elle se caractérise par une réaction psychologique et physique d’apparition rapide, brève, déclenchant une réponse adaptée au contexte. Malheureusement le contexte actuel est inédit et il provoque en nous des émotions inhabituelles.
N’essayez pas de masquer vos émotions, les animaux en repèrent les signes physiologiques (postures, mimiques, odeurs corporelles, gestuelle, …) et les reconnaissent.

Conseil n°1 : quand vous êtes énervé.e, isolez-vous de votre chat. Pour lui, crier est déjà punir ! Il risque alors de réagir, lui aussi sous le coup de son émotion, et de vous agresser en retour. Ces agressions dites redirigées sont incompréhensibles pour nous les humains, mais elles ont une justification pour les chats.

Conseil n°2 : Si vous êtes triste, acceptez le réconfort que vous propose votre compagnon. Il ne comprend pas la raison de votre tristesse mais votre état émotionnel a de fortes chances d’attirer son attention.

Homme embrassant et faisant un câlin à son chien
S’il vient à votre contact, profitez-en pour lui faire un gros câlin qui vous réconfortera et qui le rassurera sur la qualité de votre relation.

Nous reconnaissent-ils quand nous portons un masque ?

Témoignage de Chips (13 ans, sourd), Ella (11 ans) et Pipo (1 an) :
• Pipo : « Alors là ce matin, c’est le pompon ! Vous avez vu ça les copains ? pour une fois qu’elle enlève son pyjama, elle a mis une muselière, comme Tyson, le Rott des voisins ! »
• Ella : « oui mais la sienne est plus jolie et plus colorée… je me demande quand même comment elle arrive à respirer, il n’y a pas de trous pour laisser passer l’air ! »
• Chips : « moi ce qui m’inquiète, c’est que d’habitude je la comprends juste en regardant les expressions de son visage, mais là je ne vois plus que les yeux. Et maintenant que je suis dur d’oreille, je me demande si je vais comprendre ce qu’elle attend de moi !! »

Les animaux utilisent bien plus que nous les messages non verbaux pour communiquer. Les chiens ont une communication très fine basée sur les postures et les mimiques. Des études ont montré qu’ils reconnaissaient les émotions des humains et des chiens sur photos. Porter un masque sur la moitié de notre visage enlève une partie de notre communication non verbale. La réponse du chien face à cette nouveauté dépend de sa capacité d’adaptation aux changements, et des sens qu’il utilise pour lire les signaux émis par les humains. D’après nos premières constatations avec nos patients, la majorité des animaux s’adaptent très facilement face à des humains portant un masque.

Femme portant un masque tout en promenant son chien en laisse dans la rue
Attention aux chiots ou aux chiens hyperactifs qui peuvent être attirés par les masques colorés ; certains auront envie de prendre dans leur gueule ce qu’ils considèreront comme un jouet !!

Quelques conseils

Conseil n°3 : évitez de surprendre votre chien ou votre chat en approchant brusquement de lui si vous portez un masque. Laissez-lui le temps de s’adapter à cette extravagance !
• Portez le masque à la maison, dans un lieu ouvert et laissez à votre animal la possibilité d’explorer ou de fuir en fonction de son émotion. 
• Parlez-lui calmement et incitez-le à venir à votre contact en lui proposant une récompense motivante s’il hésite (son jouet préféré, une friandise, …)
• Laissez-lui le temps d’ajuster sa communication et renouvelez fréquemment l’expérience avec différentes sortes de masques.

Conseil n°4 : si le port du masque est obligatoire dans les lieux publics lors du déconfinement, votre chien va rencontrer de nombreux humains masqués. Il est d’autant plus important de le familiariser à ce nouvel accessoire que votre chien est peureux ou peu adaptable. Si vous rencontrez des difficultés, votre vétérinaire, masqué lui aussi, saura vous conseiller efficacement, tout en respectant les gestes barrières.

Conseil n°5 : si votre chien ou votre chat lèche le masque, il n’est plus utilisable en l’état pour des raisons d’hygiène. Un masque jetable doit être mis à la poubelle, un masque en tissu doit être lavé à la machine.

Article écrit par : Béatrice LAFFITTE, Dominique LACHAPELE, Françoise SCHWOBTHALER Docteures vétérinaires, DIE vétérinaire comportementaliste

Partager ce conseil à mes proches